Centre de référence de l’hypertension pulmonaire

Centre de référence de l’hypertension pulmonaire

Médecin coordonnateur : Professeur Marc Humbert

Le service de pneumologie et son unité de soins intensifs pneumologiques de Bicêtre prend en charge des patients atteints d’une hypertension pulmonaire (HTP) et a été labellisé centre de référence pour cette maladie rare dès le premier plan maladies rares en 2005.
En 2007-2008, le centre a organisé la prise en charge de cette pathologie par la création d’un réseau de 21 centres de compétence régionaux et d’une base de données informatisée commune (Registre Français de l’Hypertension Artérielle Pulmonaire ou HTAP). Il travaille en association avec le service de chirurgie thoracique et de transplantation de l’hôpital Marie Lannelongue (greffe cardio-pulmonaire et pulmonaire, endartériectomie pulmonaire) et du département de génétique de l’hôpital Pitié-Salpétrière.

Lors du second plan maladies rares 2011-2014, des filières de santé maladies rares ont été créées pour coordonner les centres de référence en mutualisant les moyens de coordination et d’animation. Le centre de référence de l’hypertension pulmonaire a rejoint la Filière de Santé Maladies Rares (FSMR) RespiFIL le 20 avril 2016 afin de s’associer à la poursuite de leurs objectifs principaux :

  • Améliorer la visibilité des parcours de soins et de diagnostic des maladies respiratoires rares grâce notamment à des actions de recherche, de formation et d’information.
  • Décloisonner les différents acteurs impliqués dans la prise en charge des patients de maladies respiratoires rares dans les domaines de la recherche, du soin, et du médico-social grâce à un partage de données médicales et l’élaboration de bonnes pratiques communes.

Prendre rendez-vous

Bureau des Rendez-vous des consultations, pour un suivi de votre hypertension pulmonaire
Appeler le 01 45 21 75 75

Les consultations de premier avis et second avis se font uniquement par l’intermédiaire de votre médecin spécialiste référent auprès d’un médecin du centre de référence de l’HTP.

En savoir plus sur le centre de référence de l’hypertension pulmonaire

L’organisation actuelle du centre de référence de l’HTP

Dans le cadre de la première mesure du troisième plan maladies rares 2018-22, la labellisation du centre de référence de l’hypertension pulmonaire à été reconduite en 2017 en tant que centre de référence coordonnateur de l’hypertension pulmonaire, constitué de 25 centre de compétence : Quatre centres de compétence à part entière à l’hôpital Necker Enfants Malades, l’hôpital Grenoble, l’hôpital Saint-Etienne et l’hôpital Limoges ont ainsi été labellisés.
Le partenaire historique du centre de référence de l’HTP, l’hôpital Marie-Lannelongue, a été labellisé en tant que centre de référence constitutif de l’hypertension pulmonaire sur la même période.
Ce label reconnait la complémentarité d’expertise en transplantation pulmonaire, cardiopulmonaire, endartériectomie pulmonaire et angioplastie pulmonaire pour les patients atteints d’hypertension pulmonaire post-embolique vis-à-vis du centre coordonnateur de l’hypertension pulmonaire situé à l’hôpital Bicêtre.

Cap vers l’Europe pour l’excellence des soins et de la recherche des patients atteints d’HTP

Le centre de référence a candidaté avec succès au premier appel à projet pour la constitution de réseaux européens de référence : le Pr M. Humbert assure la vice-coordination de l’ERN-LUNG (European Reference Network) et la coordination pour l’hypertension pulmonaire depuis avril 2017. La vocation de l’ERN-LUNG est d’assurer et de promouvoir l’excellence des soins des patients et de la recherche au niveau européen.
Par ailleurs, le Pr Humbert assure la coordination de la filière de santé des maladies rares RespiFIL depuis juin 2019. L’objectif est de rassembler tous les acteurs impliqués, de mutualiser les ressources et de développer les complémentarités afin d’améliorer la visibilité et la performance des organisations en place, et de donner aux patients et à leurs familles toutes les ressources nécessaires pour un suivi optimisé de leurs pathologies.
Le centre coordonnateur de référence de l’HTP souhaite fondamentalement modifier prochainement son site Internet historique www.reseau-htap.fr créé en 2009, en changeant son nom par PulmoTension et en assurant sa cohérence avec la politique déployée par la filière RespiFIL.

Les missions du centre de référence coordonnateur de l’hypertension pulmonaire

Dès sa création en 2005, le centre de référence de l’hypertension pulmonaire a eu pour ambition de répondre aux cinq missions définies par le premier plan maladies rares (2005-2008), pérennisées par le deuxième (2011-2014) puis approfondies par le troisième plan maladies rares (2018-2022) :

  • Coordonner et animer sa filière de soins constituée notamment de vingt-cinq centres de compétence répartis sur la France métropolitaine et les Départements et Régions d’Outre Mer (DROM)
  • Exercer une mission de prise en charge (proximité et recours) vis-à-vis de son réseau de l’hypertension pulmonaire
  • Assurer une mission d’expertise
  • Assurer une mission d’enseignement et de formation dans le domaine de l’hypertension pulmonaire
  • Assurer une mission de recherche

Le centre coordonne son réseau composé de 25 centres de compétence, grâce à l’organisation annuelle de la réunion du réseau français, les informations délivrées lors des congrès et le site du réseau PulmoTension. De plus, le centre s’appuie sur un plan d’action de progrès annuel définit en cohérence avec la filière RespiFIL. Enfin, depuis avril 2017, le centre coordonne l’axe hypertension pulmonaire du réseau Européen ERN-LUNG.

Le centre coordonnateur de référence de l’HTP assure ses missions de recours, tant au niveau régional qu’au niveau national et des DROM (pour l’hypertension pulmonaire pour laquelle il est labellisé). Il prend en charge les patients de manière pluridisciplinaire et pluri-professionnelle pour leur diagnostic, leur prise en charge et leur suivi de l’hypertension pluridisciplinaire.
Une équipe pluri-professionnelle de santé est impliquée au centre de référence dans l’amélioration de la qualité et sécurité des soins apportés au patient, renforcée par le développement d’un programme d’éducation thérapeutique développé selon l’axe d’expertise.

Conseil génétique

Le centre coordonnateur de référence de l’hypertension pulmonaire a mis en place une consultation de conseil génétique de proximité et de recours, pluri-professionnelle composée d’un médecin pneumologue, d’une conseillère génétique et d’une psychologue pour la prévention des patients susceptibles d’être atteints d’hypertension pulmonaire. De plus, un suivi des patients asymptomatiques porteurs de mutations susceptibles de développer une HTP est réalisé à l’hôpital Bicêtre et au sein des centres de compétence. Les tests génétiques sont réalisés par l’hôpital Pitié Salpêtrière.

En savoir plus sur la démarche qualité du centre

Le centre coordonnateur de référence HTP est le premier centre de référence maladies rares à être certifié ISO 9001 et l’un des tout premiers services cliniques d’établissement de santé à avoir obtenu ce label en France.
En effet, la certification ISO 9001 constitue un outil de progrès et apporte une reconnaissance par un tiers indépendant du niveau de qualité des activités certifiées. Le périmètre d’application du certificat ISO 9001 v2015 du centre coordonnateur de référence HTP couvre l’ensemble des activités du centre coordonnateur de référence HTP: Prise en charge des patients atteints d’hypertension pulmonaire mais aussi de recherche, d’enseignement et de surveillance épidémiologique.

Cette démarche qualité innovante est déployée en cohérence avec la certification des établissements de Santé HAS qui est une démarche réglementaire.

En savoir plus sur la structure d’accueil du centre

La structure d’accueil est composée de trois secteurs d’hospitalisation :

  • L’hospitalisation complète, avec 52 lits d’hospitalisation dont 15 lits d’hôpital de semaine (5ème étage du bâtiment Paul Broca);
  • L’hôpital de jour avec 6 lits d’hôpital de jour (HDJ) (5ème étage du bâtiment Paul Broca);
  • L’Unité de Soins Intensifs, avec 12 lits d’USIP (3ème étage du bâtiment Paul Broca);

Le plateau technique du centre coordonnateur du centre de référence de l’hypertension pulmonaire de l’hôpital Bicêtre comprend :

  • Les épreuves fonctionnelles respiratoires :
    • Spirométrie avec tests de provocation
    • Epreuve fonctionnelle cardiorespiratoire à l’exercice (VO2 max)
    • Test d’hyperventilation
    • Mesure du NO expiré
  • Le cathétérisme cardiaque droit
  • L’imagerie médicale (scanner, angiographie, scintigraphie, échographie cardiaque…)
  • Le test de marche
  • L’endoscopie bronchique

Contacts du centre

Secrétariats médicaux

  • Secrétariat de direction Pr M. HUMBERT, Pr G. SIMONNEAU, Pr O. SITBON et Pr D. MONTANI
  • Mme C. SCHWAHN – 01 45 21 79 76

  • Secrétariat du Dr S. BULIFON et du Dr M. JEVNIKAR
  • Mme I. BILLEROT – 01 45 21 25 33

  • Secrétariat du Dr X. JAIS et du Dr A. BOUCLY
  • Mme C. MERGUI – 01 45 21 78 76

  • Secrétariat du Pr D. MONTANI et du Pr A. SEFERIAN
  • Mme M. RAVANAT – 01 45 21 79 76

  • Secrétariat du Dr F. PARENT
  • Mme J. KISOKA – 01 45 21 78 75

  • Secrétariat du Dr M. PREDA
  • Mme SAIGLAGHEZAL – 01 45 21 79 29

  • Secrétariat du Dr V. COLAS DES FRANCS
  • Mme A. LECHEVALLIER – 01 45 21 79 74

Pour un avis médical urgent sur l’HTP
Poste de soins USIP 24h/24 : 01 45 21 79 64
Pour un conseil ou un renseignement sur l’HTP
Infirmiers edu HTP : 06 19 20 11 61

LES PATHOLOGIES CONCERNÉES

  • L’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP): idiopathique, héritable, induite par la prise de médialement et toxiques (anorexigènes), et associées à une connectivite, une infection par le VIH, une hypertension portale, une cardiopathie congénitale.

  • La maladie veino-occlusive pulmonaire et l’hémangiomatose capillaire pulmonaire

  • L’hypertension pulmonaire des cardiopathies gauches

  • L’hypertension pulmonaire des maladies respiratoires chroniques et/ou des hypoxies

  • L’hypertension pulmonaire chronique post embolique

  • L’hypertension pulmonaire de mécanisme multifactoriel (sarcoïdose, lymphangioléïomyomatose, hystiocytose….)

EXPERTISE

La mission expertise est fondamentale car elle est la raison d’être en soi de la labellisation centre de référence maladie rare qui par son label, garantit l’excellence opérationnelle.
Le centre coordonnateur développe et met à jour régulièrement son haut niveau d’expertise grâce à ses travaux de recherche et d’enseignements complémentaires pour les partager avec son réseau HTP et les médecins de proximité de ville.
Ce rôle est valorisé par l’élaboration du Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS), du programme d’éducation thérapeutique HTP, mais aussi le recueil épidémiologique de la pathologie rare (Registre HTP, banque nationale de données maladies rares (BNDMR), registre Européen) et l’organisation et la participation à des réunions de concertations pluridisciplinaires (RCP) et de télé-expertises.

Protocole National de Diagnostic et de Soins (PDNS)

Dès sa première labellisation, le centre de référence a élaboré le PDNS dont il a assuré une mise à jour majeure en 2019. Sa diffusion sera assurée prochainement par le site de la Haute Autorité de Santé (HAS) et sur le site internet de PulmoTension.

Programme d’éducation thérapeutique du patient HTP

Un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) HarPE (Hypertension Artérielle Pulmonaire et Education) a été élaboré dès 2011 et est en cours de réactualisation en 2019. Il a été mis en place tout d’abord au sein du centre coordonnateur de référence de l’hypertension pulmonaire puis diffusé au niveau des centres de compétence « HarPE en région ».
Il est constitué d’une équipe pluridisciplinaire comprenant deux infirmiers, un médecin (coordinateur du programme), un pharmacien, une diététicienne, un kinésithérapeute ainsi qu’une conseillère en génétique.
Les deux infirmiers edu HTP (éducation thérapeutique) sont disponibles 24h/24h pour les patients sous traitements spécifiques de l’hypertension pulmonaire.

Registre HTP

Créé dès novembre 2006, le centre de référence a mis en place au niveau de son réseau de centres de compétence national, un registre informatisé comprenant l’ensemble des éléments du diagnostic et du suivi du patient. A partir de cette base comportant une file active de plus de six mille patients, une collaboration avec la banque nationale de données maladies rares (BNDMR) sera formalisée. De plus, un entrepôt de donnée au niveau européen dans le cadre de la cocoordination de l’ERN-LUNG est en cours d’élaboration, dirigé par le Pr O. Sitbon.

Réunions de concertations pluridisciplinaires (RCP) et de télé-expertises

Les RCP sont organisées au centre coordonnateur de référence de l’hypertension pulmonaire en collaboration avec le centre constitutif de référence de l’hypertension pulmonaire à l’hôpital Marie-Lannelongue, pour les patients susceptibles de nécessité une prise en charge plus complexe.
Au niveau européen, une plateforme de télé-expertise a été mise en place, CPMS (Clinical Patient Management System) renforçant ainsi la qualité des soins apportés au patient atteint d’HTP par un partage d’avis à distance des meilleurs experts internationaux des maladies rares respiratoires : groupe HTP de l’ERN-LUNG.

ENSEIGNEMENT ET FORMATION

Le centre de référence assure la formation de l’hypertension pulmonaire et réalise des actions de formation pour les médecins français et étrangers. Il anime deux sessions par an de PAH University et une session par an, depuis 2017, de formations sur les hypertensions pulmonaires thrombo-emboliques chroniques (CTEPH) en anglais : Master Class CTEP.
Depuis septembre 2018, le centre de référence en collaboration avec l’université Paris-Sud assure la direction du DU-MVPC (Maladies Vasculaires Pulmonaires Chroniques).

RECHERCHE

Le service de pneumologie a acquis une réputation internationale dans le domaine de la recherche clinique sur les maladies vasculaires pulmonaires : plus de cinquante publications par an dans des revues internationales de premier plan. Au regard de cette activité de recherche clinique forte, l’activité de recherche fondamentale du service de pneumologie s’est développée ces dernières années au sein d’une unité INSERM consacrée à la physiopathologie et l’innovation thérapeutique dans l’HTAP créée en 2010: UMR_S999, notée A+ par l’AERES (Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur). Cette unité a permis au centre de renforcer la recherche translationnelle sur l’hypertension pulmonaire c’est-à-dire de transformer les avancées scientifiques fondamentales en progrès thérapeutiques innovants. Puis, en 2012, le centre a renforcé l’axe recherche translationnelle et fondamentale par la mise en place du Département Hospitalo-Universitaire Thorax Innovation (TORINO) labellisé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) Pour une durée de 5ans à compter du 1er janvier 2020, avec la participation active de l’AP-HP, de l’INSERM ainsi que de deux partenaires industriels : Actelion France et General Electric Healthcare.

LE CENTRE EN VIDÉO

PUBLICATIONS

Boucly A, Morélot-Panzini C, Garcia G, Weatherald J, Jaïs X, Savale L, Montani D, Humbert M, Similowski T, Sitbon O, Laveneziana P. Intensity and quality of exertional dyspnoea in patients with stable pulmonary hypertension. Eur Respir J. 2019 Nov 26. pii: 1802108. doi: 10.1183/13993003.02108-2018.[Epub ahead of print]
PMID: 31771998 [PubMed – as supplied by publisher]
Articles similaires

Hachulla E, Launay D, Boucly A, Mouthon L, de Groote P, Cottin V, Pugnet G, Prévot G, Bourlier D, Dauphin C, Chaouat A, Weatherald J, Simonneau G, Montani D, Humbert M, Sitbon O, Giovannelli J. Survival improved in systemic sclerosis associated pulmonary arterial hypertension patients aged 70 years or less over the period 2006-2017 in France. Chest. 2019 Nov 19. pii: S0012-3692(19)34216-3. doi: 10.1016/j.chest.2019.10.045. [Epub ahead of print]
PMID: 31756332 [PubMed – as supplied by publisher]
Articles similaires

Ulrich A, Wharton J, Thayer TE, Swietlik EM, Assad TR, Desai AA, Gräf S, Harbaum L, Humbert M, Morrell NW, Nichols WC, Soubrier F, Southgate L, Trégouët DA, Trembath RC, Brittain EL, Wilkins MR, Prokopenko I, Rhodes CJ; NIHR BioResource – Rare Diseases Consortium; UK PAH Cohort Study Consortium; US PAH Biobank Consortium. Mendelian randomisation analysis of red cell distribution width in pulmonary arterial hypertension. Eur Respir J. 2019 Nov 19. pii: 1901486. doi: 10.1183/13993003.01486-2019. [Epub ahead of print]
PMID : 31744833 [PubMed – as supplied by publisher]
Articles similaires

McLaughlin VV, Channick R, De Marco T, Farber HW, Gaine S, Galié N, Krasuski RA, Preston I, Souza R, Coghlan JG, Frantz RP, Hemnes A, Kim NH, Lang IM, Langleben D, Li M, Sitbon O, Tapson V, Frost A. Results of an Expert Consensus Survey on the Treatment of Pulmonary Arterial Hypertension with Oral Prostacyclin Pathway Agents. Chest. 2019 Nov 15. pii: S0012-3692(19)34214-X. doi: 10.1016/j.chest.2019.10.043. [Epub ahead of print]
PMID: 31738929 [PubMed – as supplied by publisher]
Articles similaires

Bertoletti L, Bouvaist H, Tromeur C, Bezzeghoud S, Dauphin C, Enache I, Bourdin A, Seronde MF, Montani D, Turquier S, Pison C; FONCE-HTAP investigators; Steering committee. « Rehab for all! » Is it too early in pulmonary arterial hypertension? Eur Respir J. 2019 Nov 7;54(5). pii: 1901558. doi: 10.1183/13993003.01558-2019. Print 2019 Nov. No abstract available.
PMID: 31699779 [PubMed – in process]
Articles similaires

Hodgson J, Swietlik EM, Salmon RM, Hadinnapola C, Nikolic I, Wharton J, Guo J, Liley J, Haimel M, Bleda M, Southgate L, Machado RD, Martin JM, Treacy CM, Yates K, Daugherty LC, Shamardina O, Whitehorn D, Holden S, Bogaard HJ, Church C, Coghlan G, Condliffe R, Corris PA, Danesino C, Eyries M, Gall H, Ghio S, Ghofrani HA, Gibbs JSR, Girerd B, Houweling AC, Howard L, Humbert M, Kiely DG, Kovacs G, Lawrie A, MacKenzie Ross RV, Moledina S, Montani D, Olschewski A, Olschewski H, Ouwehand WH, Peacock AJ, Pepke-Zaba J, Toshner MR, Trembath RC, Vonk Noordegraaf A, Wort SJ, Wilkins MR, Yu PB, Li W, Gräf S, Upton PD, Morell NW. Characterization of GDF2 Mutations and Levels of BMP9 and BMP10 in Pulmonary Arterial Hypertension. Am J Respir Crit Care Med. 2019 Oct29. doi: 10.1164/rccm.201906-1141OC. [Epub ahead of print]
PMID: 31661308 [PubMed – as supplied by publisher]
Articles similaires

Jaïs X, Brenot P, Montani D, Fadel E, Humbert M, Simonneau G. A roadmap for management of chronic thromboembolic pulmonary hypertension. Eur Respir J. 2019 Oct 24;54(4). pii: 1901295. doi: 10.1183/13993003.01295-2019. Print 2019 Oct. No abstract available.
PMID: 31649145 [PubMed – in process]
Articles similaires

Levy M, Moshous D, Szezepanski I, Galmiche L, Castelle M, Lesage F, Dupic L, Neven B, Fischer A, Blanche S, Bonnet D. Pulmonary hypertension after bone marrow transplantation in children. Eur Respir J. 2019 Oct 24. pii: 1900612. doi: 10.1183/13993003.00612-2019. [Epub ahead of print]
PMID: 31649064 [PubMed – as supplied by publisher]
Articles similaires

Parent F, Sanchez O; groupe de travail Recommandations de bonne pratique pour la prise en charge de la MVTE. [When and how to investigate chronic thrombo-embolic pulmonary hypertension after a pulmonary embolism?]. Rev Mal Respir. 2019 Oct 11. pii: S0761-8425(19)30214-1. doi: 10.1016/j.rmr.2019.06.003. [Epub ahead of print] French. No abstract available.
PMID: 31611022 [PubMed – as supplied by publisher]
Articles similaires

Sanges S, Savale L, Lamblin N, Rémy-Jardin M, Humbert M, Sobanski V. Efficacy of immunosuppressants with bridge vasodilator therapy in severe lupus erythematosus-associated pulmonary arterial hypertension. ESC Heart Fail. 2019 Sep 19. doi: 10.1002/ehf2.12507. [Epub ahead of print]
PMID: 31536678 [PubMed – as supplied by publisher].
Articles similaires